Le 16 avril 1964, alors que se tenait le Congrès du FLN, cheikh El-Ibrahimi publia dans les journaux une déclaration par laquelle il mettait en garde ceux qui détenaient le pouvoir contre les dérives graves de leur politique qui faisaient, à ses dires, glisser l’Algérie vers la guerre civile.

J’ai retrouvé la déclaration du cheikh en Français que je produis ci-bas, bien que se trouvant dans les mémoires de son fils M. Ahmedd Taleb Ibrahimi.

Il y a de plus quelques coupures de presse sur ce qui avait été dit à l’époque dans quelques journaux français de cette déclaration que je reproduis également.

Lire la suite

7,455 total views, 4 views today