Sauter au contenu

Déclaration de cheikh Mohamed el-Bachir el-Ibrahimi

Le 16 avril 1964, alors que se tenait le Congrès du FLN, cheikh El-Ibrahimi publia dans les journaux une déclaration par laquelle il mettait en garde ceux qui détenaient le pouvoir contre les dérives graves de leur politique qui faisaient, à ses dires, glisser l’Algérie vers la guerre civile.

J’ai retrouvé la déclaration du cheikh en Français que je produis ci-bas, bien que se trouvant dans les mémoires de son fils M. Ahmedd Taleb Ibrahimi.

Il y a de plus quelques coupures de presse sur ce qui avait été dit à l’époque dans quelques journaux français de cette déclaration que je reproduis également.

Lire la suite

7,922 total views, 21 views today

Lettres de l’Emir Khaled

Emir_Khaled

Ci-après les images numérisées des deux faces d’une lettre qu’avait reçue ATM de l’Emir Khaled. La lettre a déjà été publiée dans les mémoires d’ATM, tome 2. Nous tâcherons de reproduire une copie de meilleure qualité ultérieurement.

J’ai retrouvé également une lettre de l’Emir Khaled adressée à un de ses proches et sur laquelle Ahmed Tewfik el Madani a écrit : « risâla dhatu sha’n » (une lettre de valeur). Je l’ajouterai dans la semaine si Dieu le permet.

Lire la suite

4,053 total views, 4 views today

Lettre de AbdeHafidh Boussouf chargeant ATM d’une mission

La lettre est datée de 7 septembre 1960. Elle ne renseigne pas sur la nature de la mission.

3,687 total views, 2 views today

Lettres de Mohamed el Aïd Âl Khalifa à ATM

Ci après les liens de téléchargement que quelques documents dont une lettre envoyé par le poète de l’Association des oulémas musulmans algériens à ATM lui demandant d’intervenir auprès du fils de cheikh El Ibrahimi pour lancer l’impression de son recueil de poème auquel il lui demande d’ajouter un poème-dédicace fait aux algériens. Lire la suite

6,207 total views, 4 views today

ATM à l’origine de la réintégration des étudiants des bancs de l’université

Le FLN avait décidé en 1956 que les étudiants algériens se devaient d’abandonner les bancs de l’université pour rejoindre le maquis.

Lorsque le GPRA voit le jour, le Ministre des affaires culturelles, ATM en l’occurrence, fait voter une loi permettant aux étudiants ayant déserté l’université de la réintégrer. Voici un document retrouvé des les affaires de ce dernier qui en explique les motifs.

Afficher le document

1,552 total views, no views today